Le projet

Le projet « MuséaLitté » (ComUE Université Paris Lumière) a pour objectif d’explorer les rapports entre le littéraire et le muséal aujourd’hui afin d’étudier les enjeux des transferts du littéraire hors de la littérature et du musée hors du musée.

« Le littéraire » est compris dans un sens large : aussi bien les textes littéraires et leurs modalités spécifiques de leur circulation, de leur commercialisation, que les auteurs, les personnages, les scènes, les imaginaires qui leur sont associés. 

Le « musée » s’entend au sens de lieu de mémoire mais aussi de pouvoir, le geste de conservation, de monstration et de scénarisation d’objets impliquant la création de discours culturels et politiques par leur mise en spectacle. Le projet s’intéressera donc autant aux expositions littéraires qu’au littéraire dans les musées des beaux-arts, les maisons d’écrivains, les bibliothèques, les musées des sciences et des techniques, les collections éditoriales, ou les parcs d’attraction que dans les espaces publics ou privés qui fonctionnent selon un régime muséal. 

Ce projet présente l’originalité de d’ouvrir l’analyse littéraire à d’autres champs théoriques afin de mettre en évidence les modalités spécifiques du muséal comme lieu de production de discours sur le littéraire, fabrique d’imaginaire et espace de négociation du littéraire par la société. Il vise à éclairer les enjeux théoriques de représentation ou de création d’objets réels ou d’imaginaires, de valorisation ou de dévalorisation d’objets culturels, de production et de dissémination des savoirs et des discours sur le littéraire autant que les enjeux esthétiques, sociologiques, économiques et politiques de leur patrimonialisation, de leur appropriation, de leur scénarisation, de leur marchandisation et de leur consommation. Il vise à englober les aspects concrets, matériels de la culture aussi bien que ses productions d’imaginaires.